Flanders Fields

Si lors de la Première Guerre mondiale la plus grande partie de la Belgique était occupée par l'Empire allemand, c’est sans aucun doute la région du sud de la Flandre occidentale qui restera gravée dans nos mémoires, car elle fut transformée en l'un des plus sanglants champs de bataille de l'histoire. Dans cette région, des milliers de soldats de différentes nationalités se battirent pour la liberté et la paix, mais beaucoup d'entre eux ne rentrèrent jamais chez eux et gisent encore sur ces champs d’honneur, connus sous le nom de Flanders Fields.

FlandersFields© www.milo-profi.com

100 ans plus tard, la mémoire est encore très vivante dans la région de Westhoek, où l’on peut croiser des centaines de monuments et cimetières. Non seulement vous serez en mesure de découvrir les champs de bataille flamands, vous pourrez également visiter un des nombreux musées, faire la lumière sur les différentes facettes de la Grande Guerre à travers des événements et des expositions. L'un des principaux musées est le In Flanders Fields Museum à Ypres. Le musée raconte l'histoire de la Première Guerre mondiale, de l'invasion de la Belgique jusqu'à l’épilogue cruel et brutal qui eut lieu dans cette zone de guerre.

"In Flanders Fields" est à l'origine un poème écrit par le lieutenant-colonel canadien John McCrae, qui avait perdu un ami et un compagnon au cours de la deuxième bataille d'Ypres. Le poème, considéré comme l'une des œuvres littéraires les plus connues au Canada, fait référence aux coquelicots rouges qui poussent rapidement sur les tombes des soldats tombés lors de cette bataille. C’est pour cela que de nos jours le coquelicot est devenu un symbole associé à la mémoire de tous ceux qui sont décédés lors des conflits mondiaux.

FlandersFields2© www.milo-profi.com


En tant que visiteur de Flanders Fields, il y a plusieurs façons de participer aux commémorations :


5 incontournables aux Flanders Fields

  1. Last Post (Menenpoort)
    Depuis 1928, des pompiers bénévoles sonnent le clairon, chaque soir sur le coup de 20 heures, en souvenir des soldats tombés.
  2. La Tour de l’Yser
    Un mémorial consacré principalement aux soldats flamands. Depuis la salle panoramique à 84 mètres au-dessus des 'Flanders Fields', vous profiterez d’une vue unique sur toute la région, où les lieux de la Première guerre mondiale sont clairement indiqués.
  3. La maison Talbote
    Le club le plus connu des soldats de la Grande Guerre est aujourd’hui un musée et un B&B.
  4. Front ouest Nieuport
    Ce tout nouveau centre montre comment l'inondation des plaines arrêta les troupes allemandes.
  5. Cimetière militaire de Vladslo
    25,644 soldats allemands sont enterrés ici. Ceci est aussi le lieu où « Les parents en deuil » pleurent leurs défunts; la statue a été réalisée par l'artiste Käthe Kollwitz, dédié à son fils Peter et tous les autres morts à la guerre.


Curieux concernant la commémoration des "Flanders Fields"? N'hésitez pas et réservez votre billet maintenant!

Book your flight to Beglium